• Seul.Seul
    Elle l'a laissé
    Abandonné sur le banc
    Face à ce nouveau danger
    Il s'est tourné vers l'océan.
    La solitude n'existe pas
    Lui disait
    son ami d'autrefois.
    Que vienne l'oubli et sur le pont
    seul, il sourit.
    Son ami l'a laissé,
    Il se sent désemparé,
    un peu d'amitié
    lui rendrait son doux sourire
    mais seul il ne peut
    que souffrir.
    Y-L
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    4 commentaires
  • Toutes nos qualités sont incertaines en bien en mal,
    et elles sont presque toutes à la merci des occasions.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    2 commentaires
  • Bonjour.
    J'avoue que là, je ne sais
    plus.
    Parmie vous, qui peut me donner
    plus de détails? Je nage un peu...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    3 commentaires
  • Bon W-E Bon W-E

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Lentement, fine tige portant de minuscules
    fleurs blanche à peine ouvertes,
    tu te balance au grè du vent...
    Le sait*il, que,
    faisant ainsi il t'apporte l'aide
    dont tu as prodigieusement besoin.
    Non, le vent ne le sait pas,
    mais il souffle juste pour toi
      et il ofrre la joie pour le prinptems prochain.
    De voir fleurire tige si belle.
    L'orsque tu te faneras,

    tu donneras un autre exemple de beauté.
    Et te cueillant...
    je pourrais encore sentir ton doux parfum.
    Fleurs fanées, tu trouveras encore ta place
    dans le vieux vase,posé à même le guéridon.
    Il n'y a pas de mort chez les fleurs,
    Sa fenaison offre encore une idée pour
    Parfaire sa beauté et embellir pour de long
    Mois un petit coin oublié.
    Juste un peut de vent pour sublimé ce que
    Nous apporte les fleurs en ce printemps
    En cet été et pour la froide saison.

    Y-LJuste un peu de vent.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    3 commentaires
  • Tendresse donnée.

    Objet oublié,
    cahier dérobé,
    plume cachée

    Fragilité d'une main posée.
    Pas de trace de mots
    Griffes sur le cahier
    Plume fatiguée
    Redevenue simple objet.
    L'encre à peine séchée
    Semble disparaître du cahier
    Page blanche presque effacée
    Cache en elle la détresse de l'oublié
    Ou donc se trouve la fragilité?
    En nous voila ou elle se cache
    Tendresse donnée,
    Objet oublié,
    Cahier dérobé,
    Plume cachée.
    Tendresse volée.
    Y-LTendresse donnée.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Contre toi.
    Blotti contre toi, j'aime murmuré tous bas
    Peut-être que ce ne sont que paroles frivoles
    Ou bien paroles d'amour,
    Je ne sais ce que toi tu entends
    quand soudain...
    Tes bras se ressèrent sur moi...
    En ces instants là,
    je sais que nos coeurs battent
    Sur le même tempo.
    Que leurs musique se font écho
    Blotti contre toi, je respire ta chaleur
    Et je me répète bien des fois que je ne serait rien
    sans toi.

    Y-lContre toi.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire