• " Un juillet orageux/ Annonce un hiver rigoureux.
    " La chute tardive des feuilles/ Annonce vive froidure.
    Neige à la Saint-André ( 30 novembre)/ Cent jours peut durer."
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • " Le destin, c'est l'ensemble des événements et des vouloirs qui précisément ne sont pas prévisibles par la raison ni explicables par l'enchaînement logique et naturel des causes et des effets".
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Pantoufle et inquiet, moufle à le nez tout sec, pourtant il a eut à boire et bien installé près de la piscine Pantoufle se souvient de son verre de jus de fruits et des glaçons qui nageaient  dessus...

    Comment se fait-il que moufle soit si abattus! Mamine arrive  pour dire bonjour à ses amis et elle voit que pantoufle est inquiet:

    - Que se passe - t-il pantoufle, je vois bien que tu as un souci, ton front se plisse et ta lèvre est boudeuse.

    -Oh mamine, je ne comprends pas,  moufle n'est pas comme d'habitude.-Comment cela se fait-il pantoufle!
    - Vois comme il est vide, il ne remue presque pas, tu vois nous étions près de la piscine, bien installés tout les deux au soleil, j'avais mon jus de fruits avec moi et je crois bien que j'ai fais un somme.
    Puis un petit vent frais m'a réveillé, je me suis levé tout engourdi d'être resté si longtemps dans ma grande chaise, je suis rentré mais moufle ne m'a pas suivit.

    Je me suis   douché pour me rafraîchir et tout en m'habillant et en fredonnant je me suis aperçus  que moufle n'était toujours pas rentré. La vois tu mamine je suis inquiet pour lui.


    - Comment! Il a dormi au soleil sans avoir bu de tout l'après-midi?


    - Oui, mamine je crois bien que oui, son bol est vide que dois-je faire?

    - Et bien, pour commencé, tu vas le rafraîchir lui aussi.


    -Comment faire, il est lourd tu sais!
    - Viens avec moi pantoufle.-
    _Ou ça? -
    _Dans ta salle de bain balourd que tu es, tu prends un gant de toilette, tu le mouilles bien et tu passes ce gant sur le poil de moufle, moi j'appel le vétérinaire il nous dira comment faire et tout en murmurant dans ses moustache, mamine téléphona au vétérinaire.


    - Elle lui expliqua que moufle était resté longtemps au soleil sans boire et que son nez était très sec. Le vétérinaire lui répondit:


    _" Venez avec moufle,il faut que je le vois et rapidement.

    Mamine cria après Pantoufle et tout les trois partirent rapidement chez le vétérinaire.
    Heureusement pour moufle ce n'était qu'un petit coup de chaud.


    Le vétérinaire expliqua à pantoufle que lorsqu'il faisait très très chaud...il ne fallait pas laisser  moufle sans eau et sans un endroit frais ou il pourrait s'installer pour lutter contre la chaleur.


    Mamine, Pantoufle et Moufle  rentrèrent bien content d'être ensemble.
    Pantoufle trouva un endroit pour moufle bien frais...la salle de bain et moufle dormit tout le reste de l-après-midi jusqu'au lendemain matin ou il s'éveilla tout frétillant.
    Y-L
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Par un petit matin frileux, Pantoufle se  plain...Oh , voila de nouveau ce manteau tout blanc; que vais-je faire ce matin! Moufle ravi lui répondit:

    " Oh mon ami, si simplement tu mettais ton nez dehors, je viendrais avec toi et nous pourrions nous amuser!"

    Pantoufle fit les cent pas devant sa fenêtre tout en murmurant des mots sans suite. Moufle, tout heureux de voir au dehors cette belle couche blanche frétillait en attendant.

    Mais, pantoufle ne voulait pas mettre le nez dehors, râlant il prit un journal et s'installa dans son vieux fauteuil. Moufle trépignait, il voulait sortir, il frétilla, prit sa laisse et de son froid museau fit comprendre à pantoufle son désir.

    -Non, dit pantoufle d'un ton sec, nous n'irons pas dehors avant que cette couche blanche ne soit fondue, et avec colère il donna un coup de journal à moufle.


    -Comment! tu oses me frapper, juste par ce que je veux me rouler dans cette masse blanche? Si tu ne veux pas sortir, laisse moi y aller seul...

    Pantoufle regrettait déjà son geste et d'un ton tout doux il dit:" Allons, allons vient-en avec moi mon bon moufle et tout heureux ils filèrent tout les deux tel des  enfants heureux .
    Y-L

    Pantoufle et moufle.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Que je vous raconte...mon kiki est adorable, si, si! Bon, je vous raconte des carabistouilles, il est d'un caractère bigre comment dire, hum! Bref de cochon. Il y a peu, il dormait avec nous, pas une bonne habitude croyez moi...Comme tous chien qui se respecte, il a tendance à s'approprier la place et plus on le laisse faire...plus il se dit en lui-même c'est à moi! Un soir, kiki, se couche plus tôt que nous, mon cher et tendre revenant de déplacement, on discute plus longtemps, puis nous montons à notre tour, Kiki bien installé se voit déjà libre de toute la place, que nenni, cher et tendre veut sa place et voila que le kiki se met à gronder. Bigre, il montre les dents, puis mine de rien il choppe le mollet de cher et tendre tout en grondant. Bigne ...le voila à terre, il file sous le lit, on en rit un peu puis la nuit se passe, le lendemain re-belote, crocs découverts, grondements et tout le tintoins, derechef , on lui interdit la place. Sournois il attend que l'on dort et zou il recommence, mais cette fois avec moi...Donc, Kiki est privé du lit. On s'imagine que notre chien n'est pas un danger, mais...la preuve que si. Avez-vous eu le même ennui avec votre Kiki chéri?
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires