• Pour une amie de passage ( morceau de bois).

    Pour une amie de passage ( morceau de bois).

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Benjamin Franklin ( 1706-1790.

    Intellectuel, savant, écrivain, homme politique, diplomate et inventeur: la liste des fonctions qu'il a occupés durant les quatre-vingt-quatre années de sa vie est longue. Passionné par l'écriture, il publia à vingt-six ans son célèbre almanach, traduit en plusieurs langues et édité cent soixante fois.

    Recueil de chroniques, maximes et conseils devint rapidement le livre de prédilection de la classe moyenne de l'époque, qui pouvait entre autres y lire que " l'optimiste est celui qui croit que le mariage est moins onéreux que les fiançailles". Fort de ses succès littéraires, il s'établit à Philadelphie et y ouvrit son imprimerie.


    Il fut à l'origine de la première bibliothèque municipale, fonda une compagnie de pompiers et créa l'hôpital de Pennsylvanie. On lui doit en outre la création de l'académie de Philadelphie, premier collège des Etas-Unis, mais aussi la réforme de la police ou encore la mise en place de l'éclairage public.

    Il inventa également l'harmonica de verre, instrument pour lequel Mozart et Beethoven composèrent. Ses propres travaux lui étaient parfois personnellement utiles: on raconte qu'il inventa les lunettes à double foyer car, myope et presbyte, il était las de changer sans arrêt de lunettes!

    Mais si l'on se souvient encore de lui aujourd'hui, c'est surtout grâce à ses travaux scientifiques. Passionné par l'électricité et la météorologie, il étudia les phénomènes orageux et démontra, grâce à un cerf-volant que la foudre est composée d'électricité.


    Ces expérimentations le conduisirent à sa célèbre invention: le Paratonnerre. La carrière politique qu'il mena fut servie par ses talents scientifiques. Il participa activement à la naissance des Etas-Unis en signant la Déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776 et en participant à la rédaction de la Constitution américaine. Nommé ambassadeur, il fut envoyé en Europe pour mettre fin à la guerre d'Indépendance et trouver des alliés aux colonies d'Amérique.


    Il séjourna longtemps en France, rencontra le roi Louis XVI et se lia d'amitié avec les plus grands philosophes de l'époque. Sa popularité était telle que dans la bonne société parisienne, on allait jusqu'à se coiffer " à la Franklin", en adoptant son bonnet fourré! Extrêmement populaire en Amérique et en Europe, il demeure l'un des plus illustres Américains de son temps.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • ( 1899-1939). Surnommée la " Divine" , Suzanne Lenglen fut la première véritable star du tennis féminin et un symbole d'émancipation pour toute une génération. A peine âgée de 15 ans, elle atteint la finale du Championnat de France, mais perd contre Marguerite Broquedis, qui deviendra championne olympique en 1912. La carrière de Suzanne est interrompue par la Première Guerre mondiale, puis reprend sur le gazon de Wimbledon en 1919, ou elle remporte le premier de six triomphes. En 1920, la " Divine" est sacré reine des jeux Olympiques d'Anvers. Elle y décroche la médaille d'or en simple, en dominant en finale la Britannique  Dorothy Holman. En sept ans, Suzanne remporte 241 tournois, trois médailles olympiques dont deux d'or et signe une série de 171 victoires consécutives. Elle contribue ainsi à métamorphoser le tennis féminin, améliore les techniques et invente une nouvelle façon de s'habiller pour mieux jouer. Elle est notamment la première à porter des jupes courtes.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • En mars, les giboulées ne se perdent jamais.

    Quand l'abricot est en fleur, jours et nuits ont  même longueur.

    A la Sainte-Justine, toute fleur s'incline.

    Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Sème des pois à la Saint-Patrice, tu en auras à ton caprice.

     

    En mars, qui sème trop dru récolte menu.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • (1901-1978).
    Figure américaine de l'anthropologie, ethnographe, enseignante et intellectuelle engagée, Margaret Mead a beaucoup voyagé pour observer et décrire les microcomportements individuels et les grands équilibres sociaux.

    Elle publie en 1928 un livre intitulé Coming of Age in Samoa, consacré aux adolescents des îles Samoa du Pacifique. L'ouvrage devient rapidement un véritable best-seller.

    Surnommée " la mère de l'anthropologie féministe", Mead est une des premières femmes anthropologues à s'intéresser à la position d'infériorité des femmes et de certains groupes ethniques en Amérique.

    Elle écrit dans son autobiographie:

    " j'ai essayé de décrire les différentes expériences qui ont fait de moi ce que je suis, puis de distinguer celles qui peuvent servir à l'éducation de enfants, qui peuvent leur apprendre à regarder un monde dont les aspects actuels renferment à la fois le passé et l'avenir."

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Née en 1959.
    Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1992, en reconnaissance de son travail pour la justice sociale et la réconciliation ethnoculturelle basées sur le respect pour les droits des peuples autochtones.

    Membre de l'ethnie des Quichés, elle participe en 1991 à la préparation par les Nations Unies d'une déclaration des droits des peuples autochtones.

    En 1979, elle entre dans l'organisation que fonde son père; la CUC ( Comité d'Unité Paysanne). Le 31 janvier 1980, son père et une vingtaine de paysans meurent brûlés dans l'incendie provoqué par les forces de l'ordre.

    En 1993, elle est nommée ambassadrice de bonne volonté auprès de l'ONU. En 2007, elle annonce vouloir être candidate à l'élection présidentielle de son pays, qui est prévue au mois de septembre. Elle a créé le mouvement WINAQ,

    plateforme regroupant de nombreux mouvements mayas de tout le pays et reçoit le soutien moral et logistique du MAs, parti qui a amené à la victoire Evo Morales ainsi que le soutien personnel du 1 er président indigène.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire