• Cat-My.

    Cat-My.
    Miaou! Oh! Pardon, je m'appelle Cat-My et je vais vous parler de ma petite vie. J'ai grandi dans le ventre de ma maman , avec mon frère et ma soeur, nous étions trois et je n'avais pas beaucoup de place.

    Je suis né le premier et ma maman m'a longtemps lécher, elle était si heureuse, Cat-My, Cat-My, voila ton nom me disait-elle et ses yeux brillaient de joie. Elle ronronnait d'amour pour moi.

    Elle me guida de sa truffe vers son ventre ou il faisait si chaud et là, j'ai trouvé du bon lait, qui , lui aussi était chaud. J'ai tété et tété jusqu'à ne plus pouvoir. J'avais le ventre rebondi et maman me lécha doucement.


    Je miaulais de plaisir. Soudain... je fus bousculé et je n'étais pas content alors, je grondais " miaouuu,miaouuu,miaouuu miargggrrr arrête me dit maman en riant doucement... ce n'est que ta soeur Mielle qui vient de naître.

    Elle a soif, alors , laisse la boire. Après, vous pourrez vous disputez. Humfff maman regarde moi et regarde la...je suis si petit et elle est si grande... Mais maman était occupée avec mon frère qui à son tour, venait de naître et, lui aussi était grand et gros.

    C'est les filles qui sont petite d'habitude! Ma soeur me donna un coup de patte. Oh! pas fort, mais comme j'était petit, son coup de patte m'éloigna du ventre chaud de maman.

    Ainsi je fus le premier à explorer cet étrange univers du dehors. Je poussais de petits cris plaintifs afin que ma maman vienne me chercher ih ih ih ihr ihrr et j'aurai continué longtemps si une grosse chose bizarre ne m'avait pas enlevé et remis sur le ventre tout chaud de maman et j'entendis de drôle de sons...

    -" regarde comme ils sont beaux, regarde celui-là, il est tout petit, on ne pourra pas le donner s'il ne grandit pas! Qu'allons nous en faire Charles?

    _ Nous verrons bien Esmée, nous verrons bien, laissons les grandir un peu. Moi, je te dis qu'il sera magnifique ce tout petit, oui tu peux en être sûre Esmée, il sera puissant et très beau.

    Ils parlaient de moi, alors, je dressais ma petite tête et je cherchais les sons. Mes yeux  n'étaient pas ouverts, je ne voyais rien mais, je sentis quelque chose de très doux sur ma tête. Une caresse!

    Maman me murmura " bien mon fils, c'est très bien, les maîtres t'aiment". Mon frère et ma soeur ricanèrent et ils continuaient à boire, mais maman se leva et les fit tomber. " Cela suffit vous deux, vous allez être malade et elle s'en alla.

    Nous avions peur, mi mi mi, ih ih ih mia mia mia et de nouveau maman était là et elle riait. " Ne craignez  rien mes amours, je reste à vos côtés, je ne vais pas loin, je suis juste là. Dormez mes amours, dormez.


    Elle se coucha et mon frère et ma soeur prirent toute la place contre son ventre si chaud. J'avançais lentement et je me blottis tout contre sa gorge et maman se mit à ronronner... j'étais bien, je m'endormis.


    Les jours passèrent et bientôt mon frère et ma soeur commencèrent à se battre. Souvent maman en riait, mais elle savait leur faire comprendre quand ils allaient trop loin. On avait presque deux mois et il paraît que nous étions beaux. Enfin mon frère Figaro et ma soeur Mielle étaient beaux.  Moi, j'avais l'amour de Charles et  de maman.


    Charles ne pouvait s'empêché de me prendre dans ses mains lorsqu'il rentrait le soir et les caresses pleuvaient sur ma tête et ses mains si douces me frisotté le ventre et je ronronnais  ( enfin je faisais un drôle de bruit qui ravissait Charles)de plaisir et Charles gloussait au 
    désespoir d'Esmée qui lui disait:

    :" Charles tu l'habitue trop à ton odeur, on ne pourra le faire adopter si tu continu, arrête s'il te plaît et Charles me reposait à terre en poussant un long soupir. Voyons Charles, nous ne pouvons les garder tous, tu le sais bien!

    _ oui, mais, lui!

    Figaro et Mielle partirent par un beau matin, ils avaient comme moi trois mois et quelques jours. Charles et Esmée , n'avaient pas voulus les donner avant cet âge là. Je restais donc seul avec ma maman " Tendresse".

    Charles m'emmena chez son ami le vétérinaire et il lui demanda :" Dis moi Christophe, pourquoi Cat-My est si petit, il a trois mois passer mais, il ne grandit pas ou presque pas.

    Tu sais pourquoi toi? Esmée m'a dit qu'il pourrait être à moitié nain, tu y crois toi? Ce serait possible?

    _ Eh bien Charles, il est vrai que par rapport à son frère et à sa soeur, Cat-My restera petit. Dire que c'est un chat nain ou qu'il deviendra un chat nain... là ces s'avancer un peu et je préfère attendre encore un mois avant de te confirmer que Cat-My sera ou deviendra un chat nain. Cela ferait plaisir à Esmée,  tu crois?

    _hein! oh non Cristophe, non, elle préfère les beaux matous bien velu et fort. Tendresse et les deux autres étaient pour elle de beaux chats.  Moi, j'aimerai que Cat-My devienne fort, poilu, tu n'aurais pas quelque chose qui puisse l'aider, des vitamines ou autres?


    Et là, le vétérinaire éclata de rire et tapant sur l'épaule de mon maître, il lui dit:" Charles mon ami...laisse la nature faire ce qu'elle doit faire. Ce petit est en bonne santé, il lui faudra peut être un peu plus de temps pour se développer, mais crois moi...rien ne vaut l'amour pour que ce petit devienne fort."

    On est rentré à la maison Charles et moi et il  a raconté à Esmée ce que Christophe a dit et Esmée a bien ri elle aussi. Alors, elle m'a prit dans sa main et elle m'a regarder,puis, elle m'a sourit et elle m'a murmuré à l'oreille " écoutes moi Cat-My même si tu reste un petit, je t'aime et personne ne te fera de mal. Deviens ce que tu dois devenir Cat-My, nous sommes avec toi".


    Elle m'a embrassé puis, j'ai senti sur le dessus de ma tête son doigt et je me suis souvenu " une caresse" c'était une caresse et je sus que c'était Esmée qui m'avait remis contre le ventre si chaud de maman quand j'étais si petit. Alors, mon coeur de chat gonfla dans ma poitrine et il se mit à battre plus vite.


    Esmée m'aimait moi Cat-My! Et c'était elle qui m'avait donné ce nom, j'étais heureux et c'est la toute première fois, blottis contre Esmée que je me mis à ronronné. Elle était heureuse elle aussi car elle le dit à Charles " Oh! Charles écoutes-le, ce ronron là est puissant et une larme coula sur mon pelage crépu.  


    Maman  m'aida beaucoup, elle me donnait de grand coup de langue et mon vilain poil finit par partir. En dessous un poil blanc de neige et quelques poils d'or se mit à pousser très vite. A cinq mois, j'étais un vrai chat avec un beau poil, si beau qu'Esmée m'emmenait partout et Charles n'était pas toujours d'accord avec elle.


    Maman ne m'en voulait pas, elle était fier de moi. Un jour... je revis mon frère Figaro et ma soeur Mielle. Ils étaient gros, mais très beaux, leur poil était court, gris argent pour Mielle et orangé-noir pour Figaro. Quand eux me reconnurent, ils furent ébahis et très heureux.


    Ils se son mit à me lécher avec tendresse, on s'est blottis les uns contre les autres, nous étions bien et la journée s'est terminée lentement ( Esmée a prit quelques photos, bien sûr!). Aujourd'hui je suis un grand chat, j'ai bientôt sept ans.  Avec Esmée et Charles ont a fait beaucoup de choses.


    Maman va bien, elle a eut d'autres petits depuis et elle n'aime pas que j'aille l'embêter quand elle les mets au monde... j'essai souvent de boire ( tété) mais elle me donne un furieux coup de patte en me disant que j'ai passé l'âge. Je parts en riant sous cape, mais je peux vous le dire...je suis un chat heureux.


    Avec Charles et Esmée ont a gagnés beaucoup de prix, de médailles. Ah! je dois vous le dire...parmi la dernière portée de maman, oui ce sera la dernière, il y a un petite soeur, toute menue, toute fine qui doit se battre contre ses deux frères afin de pouvoir boire et croyez le ou non, mais...elle aussi se blottit contre la gorge de maman et maman ronronne si fort que cela m'empêche de dormir.
     

    Mais, je sais ce qu'elle raconte à la toute petite "étoile" _ Regarde ton  grand frère Cat-My, il était comme toi, tout petit. Si petit que les maîtres ne savaient pas ce qu'il deviendrait. Mais...regarde le étoile, regarde le, il est si beau maintenant que parfois cela lui fait perdre la tête. Et toi aussi ma fille, mon étoile tu  deviendras belle. Si belle crois moi ma fille, crois moi...dors mon bébé, dors mon tout petit, demain tu grandiras.


    Etoile a cinq mois aujourd'hui et comme maman le lui a dit... étoile est très belle. Longue et fine, le poil tout noir et très long, il touche presque le sol. Ses yeux sont bleu sombre, un mélange 
    époustouflant.  

    Elle a en plus, une toute petite tache sur le bout de la queue en forme...d'étoile. Elle est la mascotte de la maison , je ne suis pas jaloux  . Moi Cat-My je suis son grand frère et j'en prends soin.


     Maman va bien et elle se repose. étoile grandit et elle est de plus en plus belle. Charles reste son maître préféré, Esmée se contente de moi, chacun sa place...nous sommes des chats très heureux.
    Dormez bien les enfants.

    Cat-My.

    Y-L
    « Elbert, Le petit Renne du Père Noël.Le Rêve de Josch. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    6
    Samedi 19 Décembre 2015 à 06:18

    Bonjour 

    Merci pour ta visite ,à mon tour de découvrir ton bel univers .

    C'est de très beaux écrits , que de tendresse dans tes mots .

    Est-il possible de s'inscrire à ta newsletter ? Je ne vois pas le lien pour s'y abonner .

    Beau weekend 

    Bise

    5
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 15:45

    Une page cadeaux merci à tous

    Bonjour bon vendredi bonne fin de semaine bon week end
    Le parfum de l'amitié est celui à savourer
    Pour embellir la vie. Rien de tel que d'avoir des amis(es)
    Ce parfum qui fait un peu de bonheur
    Je te l'offre cette la senteur de l'amitié
    Passe une très bonne fin de journée et la semaine prochaine c'est Noël
    Bisous ton amie kikinette

    Afficher l'image d'origine

    4
    Ymi
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 06:53

    Merci "Y" pour cette pause tendresse. La douceur de tes écrits est reposante.

    Je te souhaite un joli jeudi.

    Bien amicalement à Toi.

    3
    Mardi 15 Décembre 2015 à 17:17

    Bonne fin de semaine

    Bonjour les jours passent et ne se ressemblent pas....
    La vie est une musique, chacun joue sa partition
    Et s'en va, alors essayons de jouer juste...
    Je te souhaite un bon mardi, bonne fin de journée ..;
    Gros bisous de kikinette   

    Bonne fin de semaine

    2
    Lundi 14 Décembre 2015 à 12:19

    une belle histoire

    1
    Samedi 12 Décembre 2015 à 21:50

    Bonsoir Osebo

    Merci de ta gentille visite sur mon blog, tu as raison d'écrire car tu le fais bien , alors continue à nous enchanter

    Je te souhaite une bonne et douce nuit et un bon dimanche.

    Avec mes amicales pensées et de gros bisous

    Janine

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :