• Chateaubriand.

    Je ne sais quoi de cynique et de honteux respire sous les traits du sophiste: telle est la laideur de l'homme, quand il est, pour ainsi dire, resté seul avec son corps et qu'il renonce à son âme.
    « Diderot.Chateaubriand. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :