• Jalaloddin ar-Roumi.

    " Si tu découvres un défaut en ton frère,

    il te faut savoir qu'en toi-même
    ce défaut existe.Le sage est semblable à un miroir,
    tu vois en lui ta propre image, car " le croyant est le miroir du croyant" Ecarte ce défaut qui te blesse: en réalité, c'est par toi-même que tu es meurtri."

    « Proverbe chinois.Senèque »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    3
    osebo-moaka Profil de osebo-moaka
    Vendredi 21 Juin 2013 à 10:35

    Oh! mes capitaines.

    2
    Jeudi 20 Juin 2013 à 07:21

    Voir les défauts des autres signifie que nous avons une bonne vue sur la nature humaine , celà n'implique pas que nous ayons les mêmes défauts, pour le reste ça n'a aucun sens, quand je dit "celui là est un voleur", ça ne veut pas dire que je le suis aussi, dans le livre ou se trouve cette citation , l'éléphant  a même peur de son reflet dans la rivière,  alors il faut se poser les bonnes question, tu as peur de ton frère ou de toi toi même

    bonne journée

    bisous

    marie

    1
    Jeudi 20 Juin 2013 à 07:06

    Combien de Martin et combien de toi-même?

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :