• Lettre coquine de...

    George Sand et Alfred de Musset.
    En 1833 et 1834,
    les deux écrivains eurent une aventure amoureuse qui donna lieu à un échange de correspondance.
    plusieurs lettres coquines sont arrivées jusqu'à nous
    sans que l'on ait la certitude de leur
    authenticité.
    Canular ou non, ces textes ne manquent pas de piquant
    et témoignent de la virtuosité
    de leurs auteurs, à la fois pour l'amour
    et pour la littérature.
    Ils font d'eux des amants modernes , et de
    George Sand une femme très
    en avance sur son temps.
    Lettre d'Alfred de Musset adressée à George Sand:
    Comme l'auteur l'indique lui-même,
    il s'agit ici de ne lire que le premier
    mot de chaque phrase.
    Quand je mets à vos pieds un éternel hommage
    Voulez-vous qu'un instant je change de visage?
    Vous avez capturé les sentiments d'un coeur
    Que pour vous adorer forma le Créateur.
    Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
    Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
    Avec soin, de mes vers lisez les premiers mots
    Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

    (bien à vous, Eric Jarrigeon).
    Voici la réponse de George Sand:
    Cette insigne faveur que votre coeur réclame
    Nuit à ma renommée et répugne mon âme.

    « Dicton.Muse du printemps. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Avril 2013 à 22:31

    coucou bon 1 mai gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :