• » Une personne qui dort moins de sept heures par nuit est presque trois fois plus susceptible d’attraper un rhume que celle qui dort en moyenne huit heures ou plus », révèle un rapport de l’université américaine Carnegie Mellon ( Pittsburgh, Pennsylvanie). Et celle qui reste éveillée  » ne serait-ce que 8% du temps ou elle est couchée risque 5,5 fois plus  » de s’en-rhumer que celle qui a un sommeil profond.  » Bien que le lien entre sommeil et le système immunitaire ne soit plus à établir, ce sont les premiers éléments indiquant que même des perturbations mineures du sommeil peuvent influer sur la réaction de l’organisme face aux virus du rhume », affirme Sheldon Cohen, responsable de l’étude.  » Une raison supplémentaire de prévoir dans son emploi du temps des nuits de sommeil complètes. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire

  • D’après les premiers résultats d’études en laboratoire,  » une grande variété de thés vendus dans le commerce semblent inactiver, voire tuer, les virus », signale Reuters. On a testé plusieurs sortes de thés verts et noirs, chauds ou glacés, sur des tissus animaux infectés par des virus comme Herpes simplex 1 et 2 ainsi que le bactériophage T1. Selon le docteur Milton Schiffenbauer, chercheur à l’université Pace de New York,  » le thé glacé ou chaud détruit ou inactive le virus de ( l’herpès) en quelque minutes ». Des résultats similaires ont été obtenus avec le bactériophage t1. Bien que l’on ne sache pas encore exactement comment le thé affecte l’activité de ces virus, les chercheurs ont découvert qu’il reste efficace même quand il est très dilué, et que les propriétés anti-virales du thé noir sont quelque peu supérieures à celles du thé vert. emoticone

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Au large du plateau des îles Kerguelen ( sud de l’océan Indien). Une équipe de chercheurs japonais et australiens mené par Yasushi Fukamachi, de l’université d’Hokkaido, a ainsi estimé sa vitesse moyenne à environ 20cm/s. Ce courant, qui prend sa source dans l’océan Austral, charrie à chaque seconde vers l’Equateur 12 millions de mètres cubes d’eau d’une température inférieure à O°C. Et ce, à plus de 3500 mètres de profondeur. Depuis sa découverte en 1994, aucune série de mesures n’avait permis d’estimer son débit moyen et sa variabilité dans le temps. Son rôle dans la circulation océanique globale devrait être mieux compris.
    G.A.
    emoticone

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Pourrait disparaître d’ici à 2080. A cause du réchauffement climatique, 20% des espèces de lézards seraient vouées à l’extinction d’ici à 2080. Telles est la sombre prédiction d’une équipe internationale de chercheurs, sur la base de modèles physiologiques validés par des observations de terrain. Bien qu’aimant la chaleur, les reptiles auraient déjà atteint leur limite thermique dans certains coins de la planète. Ainsi, 12% des lézards mexicains auraient disparu et 34 espèces ses seraient éteintes à travers le monde depuis une trentaine d’années.
    O.D.
    emoticone

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • La mienne elle pèse 6kg , c'est pas mal...
    voici un monstre, celle de l'année dernière
    suivit d'une méga sculpture
    ça vous dit!!!!

    Et ta citrouille à toi!
    elle pèse 1818,5 livres,
    soit 825 kilos,
    bravo à la famille Bryson
    d'Ormstown.

    Image prisent sur le net.

    Et ta citrouille à toi!

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • 500 g de farine, 3 oeufs, 1/2 cuil à café de sucre et de sel, un demi-pain de levure de boulanger, un peu de lait, 90 g de beurre, quelques cuillerée de crème, du lard fumé. Mettre la farine dans un bol ( saladier), faire un puits et y casser les oeufs, ajouter le sucre, la levure délayée dans le lait tiède, le sel, le beurre et la crème, battre longuement. La pâte doit se détacher des parois, couvrir d’un torchon et laisser lever dans un endroit tiède pendant une bonne heure. Renverser la pâte dans un moule à bords assez hauts, préalablement huilé et fariné. Parsemer de très petits lardons et faire cuire à four moyen, trois quarts d’heure environ. Ne pas ouvrir le four en début de cuisson,  la cholande redescendrait.Clin doeil

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Le terme ischémie désigne la souffrance tissulaire provoquée par le défaut d’oxigénation d’un organe ( un tissu est l’ensemble des cellules d’un organe). elle est consécutive à une diminution ou à un arrêt temporaire de la circulation artérielle dans la région plus ou moins étendue d’un tissu. Dans la maladie coronaire, on distingue selon ses conditions de survenue: L’ischémie d’effort qui se manifeste seulement lorsque les besoins en oxygène du muscle augmente notamment en raison de l’activité physique. C’est l’Angor stable d’effort, dont les conséquences sont  réversibles. L’ischémie aiguë qui est consécutive à une obstruction aiguë, transitoire ou permanente, d’une artère coronaire par thrombose ou spasme. C’est l’Angor instable, voire l’infarctus du myocarde. Quelles sont les causes de l’ischémie aiguë? Deux mécanismes, parfois intriqués, peuvent interrompre la circulation artérielle et déclencher une ischémie: la thrombose, due à la formation d’un caillot( ou thrombus) au niveau d’une plaque d’athérome rompue et entraînant une obstruction de l’artère. Ou à une embolie artérielle ( obstruction de l’artère causée par le déplacement du caillot entraîné par la circulation) ( ce dont je souffre, mais au cerveau.). Le spasme, ou contraction de la musculature de la paroi d’une artère qui provoque son rétrécissement localisé et transitoire. La répercussion de l’ischémie dépend de sa durée et de l’étendue du territoire concerné.
    emoticonecoeur@club-internet.fr

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique