• Pet de Nonne damnée.

    • Ce sont des beignets soufflés ( voir pâte à choux), mais voici une recette de M. Maurice Dekobra, qu'il nomme ainsi.
      Pet de Nonne damnée.
      On cuit le pet de nonne classique selon les rites habituels. On le laisse refroidir et on le remplit par un petit trou ( qu'on peut pratiquer avec le doigt ou avec un gros clou), on le remplit avec une pâte faite d'amandes pilées et de semoule imbibée de café. On réchauffe le tout. Puis lorsque la boule est brûlante, on lui injecte au moyen d'une seringue hypodermique 1 ou 2 jets de curaçao. Les gourmets qui n'aimeront pas mon pet de nonne damnée seront honnis par les mâne du grand Vatel.
    « Les Femmes à table.George Sand. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :