• L'esprit en déroute,
    petit musicien plaça
    son violon dans le creux
    de son épaule.
    Yeux fermés,
    il glisse avec délicatesse
    son archet vers les cordes fines.
    Sa douce musique,  au son ardent,
    Musique cristalline emplit le coeur
    des danseurs.
    Petit musicien retrouve son délicat
    sourire, les fleurs, les oiseaux, les
    hommes écoutent sa symphonie et,
    ils dansent sur elle.
    Elle

    Petit musicien.

    les emportent vers un monde nouveau.
    Soudain, accompagnant la mélodie
    une beauté faite femme, offrit le son
    harmonieux de sa voix.
    La merveille continua pour enfin se
    finir dans un tonnerre d'applaudissements.
    Petit musicien avait retrouvé sa place.
    Ce soir là...il mena le bal jusqu'au petit
    matin.
    Quoi de plus beau... pour un petit musicien.
    Y-L
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Je t'écris du fond de ma mélancolie
    L'abime ou je me trouve,
    Me sert dans ma folie.
    Je t'ai cherché partout
    Je n'ai pas retrouvé la trace
    de tes pas,
    La mer vorace a tout effacée.
    Quand est-il de nos mots doux
    Murmurés à même les galets!
    J'ai traversé le chemin qui nous
    mener à cet endroit secret,
    Ou tous les deux serrés l'un contre
    l'autre, rempart de force contre
    le vent violent de la marée montante...
    Nous murmurant nos tendres secrets

     dans ce  petit espace de sable blanc,
    ou, lentement tu traças  les mots les
    plus merveilleux du monde...
    Là  j'ai humé le vent à la recherche
    de ton parfum si audacieux.
    En vain j'ai hurlé ton nom.

    Je t'écris.


    Je t'écris du fond de ma mélancolie
    plus aucun murmure, plus de mots
    d'amours, le vent a tout emporté.
    Me laissant seul sur les galets.
    Y-L


    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    2 commentaires
  • Je dessine à l'encre de chine,
    ton visage immobile.

    Etrange mirage,
    la chaleur semble faire autour de toi
    comme un lac d'eau noire.
    Je reproduis cette image
    et chose étrange, tu nages
    et ce n'est pas un mirage.
    Comment comprendre cette double page.
    Ton front n'est que songe profond,
    ta bouche lisse laisse deviner un sourire taquin.
    Tes paupières fermées sur l'ombre profonde
    signe de ta fatigue attire mon regard.
    Je dessine à l'encre de chine
    tout l'espoir que m'offre ce
    miroir.
    Y-L

    Je dessine.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Le temps n'a de place
    que parce que nous, nous lui en offrons.

    Imaginons, rien qu'un instant
    que le monde est vraiment à sa place.
    Qu'y verrions nous?
    Un vaste réservoir à Amitié.
    Bonne journée.
    Y-L

    Pour une amie
    photo de José.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Que celui qui veille sur vous
    éclaire de sa lumière
    ce doux moment, ou enfin
    le corps libre de ses mouvements
    se sent enfin comprit...

    Besoin de sommeil
    alors celui qui vous borde
    le sait bien.
    Il est temps de fermés vos petits yeux.
    De vivre des rêvent heureux.
    Demain sera un autre jour.
    Compagnon de jeux, le soleil
    sera radieux.
    De doux rêves pour vous.

    Y-L

    Bonne nuitée à vous.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  •  

    Elle m'a échappé.

    Elle m'a échappé.
    Ne me laisse pas,
    garde moi près de toi,
    oh mon coeur, si tu savais le
    grand vide que tu laisse.
    Oh! mère de ma vie...

    elle m'a échappé
    je n'étais pas loin
    je me suis juste penché
    et j'ai cueillis cette jolie fleur
    celle qu'elle aime tant.
    La contemplant, je me suis dit...
    " elle va aimer , dans ses cheveux bouclés
    cela fera si jolie."
    Alors je l'ai cherché du regard.
    Juste un instant, un si court instant!
    Oh! amour de ma vie,
    si tu savais.
    Mes yeux se sont fermés
    et ma douleur a éclaté.
    J'ai couru, j'ai couru,
    j'ai hurlé comme un possédé...
    mais las, il était  tard, si tard, trop tard.
    Ne me laisse pas,
    garde moi près de toi,
    Oh! mon coeur...
    si tu savais le vide que tu laisse
    derrière toi.
    Tu m'as échappé et jamais je ne pourrai
    te rattraper.
    Y-L

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    2 commentaires
  • On s'est croisé ce matin,
    toi regard fuyant, perdu dans le lointain.
    Tu n'as pas vu, que je te tendais la main,
    je passe alors mon chemin.
    Je reviendrais dès demain, et de nouveau
    je te tendrais la main, simple goutte d'eau
    dans ton chagrin.
    On s'est croisé de bon matin...
    toi, regard fuyant perdu dans le lointain.
    Petite étincelle ... tu croise mon regard.
    Ma  main qui se tend vers toi ne reste pas
    vide,tu es près de moi et nos mains restent
    soudés.
    Ton coeur vibre encore de douleur,
    mais je reste près de toi.
    demain, oui, demain.
    ..
    Y-L

    On s'est croisé...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique