• Dans un chemin, sablonneux, malaisé,
    Et de tous les côtés au soleil exposé,
    Six forts chevaux tiraient un coche.
    Femmes, moines, vieillards, tout était descendu:
    L'attelage suait, soufflait, était rendu.
    Une mouche survient, et des chevaux s'approche,
    Prétend les animer par son bourdonnement,
    Pique l'un, pique l'autre,
    et pense à tout moment
    Qu'elle fait aller la machine,
    S'assied sur le timon, sur le nez du cocher.
    Aussitôt que le char chemine,
    Et qu'elle voit les gens marcher,
    Elle s'en attribue uniquement la gloire,
    Va, vient, fait l'empressée: il semble que ce soit
    Un sergent de bataille allant en chaque endroit
    Faire avancer ses gens et hâter la victoire.
    La mouche, en ce commun besoin,
    Se plaint qu'elle agit seule, et qu'elle a tout le soin
    Qu'aucun n'aide aux chevaux à se tirer d'affaire.
    Le moine disait son bréviaire:
    Il prenait bien son temps! Une femme chantait:
    C'était bien de chansons qu'alors il s'agissait!
    Dame mouche s'en va chanter à leurs oreilles,
    Et fait cent sottises pareilles
    Après bien du travail, le coche arrive au haut.
    Respirons maintenant, dit la mouche aussitôt:
    J'ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
    ça, Messieurs les chevaux, payez-moi de ma peine.

    Jean de la Fontaine.

    Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
    S'introduisent dans les affaires:
    Ils font partout les nécessaires.
    Et , partout importuns, devraient d'être chassés.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  •  Quand une femme du monde a les yeux vides,
    c’est que son regard est tourné vers l’intérieur.Philippe Bouvard. dans humour bande-dessinee-asterix-00041

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  •  Philosophe hollandais, (1632/1677).
    L’appétit n’est rien d’autre que l’essence même de l’homme.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • » Tout ce qui parfois se meut, de-ci et de-là, marque des pauses. L’oiseau qui vole s’arrête à un endroit pour construire son nid et dans un autre pour se reposer. L’homme qui marche s’arrête quand bon lui semble. Ainsi le dieu Wakan s’est-il arrêter. Le soleil si beau, si brillant, a aussi un endroit pour s’arrêter. »

    Chef Indien du Dakota. dans Citations galerie-membreoiseau-busetn_aigle-012-277
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Contempler, depuis l’espace, la Terre nimbée de son légendaire halo bleu… Cette ultime aventure humaine ‘ réservée toutefois aux très fortunés..) devrait être réalisable dès la fin de l’année 2013. Pour la vivre, il faudra se rendre en Californie, à Mojave, à l’extrémité ouest de désert du même nom ou le premier port des étoiles est déjà opérationnel. C’est la base choisie par la société Xcor, pionnière dans le développement du tourisme spatial et membre du fameux X Prize qui récompense les avances dans ce domaine. Fondée en 1999,  cette entreprise Higt-tech qui fournit la Nasa  finalise actuellement la mise au point du Lynx, un véhicule propulsé par fusée réutilisable…au fuel  liquide bio! a peine plus grand qu’un business jet, cet engin révolutionnaire décolle et atterrit comme un avion.Il peut, en outre, rallumer ses moteurs à tout moments, assurant une sécurité maximale à l’unique passager qui prendra place à bord, au pote de copilote à côté du colonel Rick Searfoss, véritable légende de l’espace! Pilote des navettes Columbia et Atlantis, il détient le record de durée de vol dans l’espace, avec 939 heures au total.Il faudra quand même se préparer, pendant au moins cinq jours, tests médicaux, entraînements à la résistance aux G et briefings vont s’enchaîner.Comment y aller? Avec Tématis( 03/28/36/48/71) ou www.tematis.com
    prix du rêve! 100 000e. A vous le rêve….

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Compère Lapin apparaît souvent dans les récits afro-américain, notamment en Caroline du Sud.
    Chaque matin, en se rendant aux champs, Compère Lapin passait devant le bon vieux coq, perché au sommet de la grange et occupé à s’époumoner. En fin de journée, quand notre ami rentrait de son travail, il trouvait la volaille fidèle à son poste… mais sans tête et sur une seule patte.  » Ohé, monsieur le coq! cria t-il un soir. Pourquoi vous débarrassez-vous tous les jours de votre tête et de l’une de vos pattes pour les récupérer au matin?- C’est ma façon de me reposer » répondit l’oiseau en ouvrant un oeil las.  » Pas mal, comme idée! songea le lapin sans beaucoup réfléchir. Je vais en faire autant. » Parvenu chez lui, il pria son épouse de le décapiter et de lui trancher trois pattes sur quatre, afin qu’il bénéficie d’un sommeil répCompère Lapin ou l'Imitation Stupide et Cuisante. dans Fables image002222-291x300arateur. Sans se poser de question, elle incisa l’une des pattes avant du Compère, lui arrachant un hurlement de douleur… qui réveilla le coq. Le volatile sortit de dessous son aile sa tête, qu’il avait voulu abriter des rayons de lune. Puis il déplia sa deuxième patte, qu’il tenait au chaud sous son ventre.  » Un peu de silence, s’il vous plaît! » fit-il avant de se rendormir. Comprenant sa méprise, Compère Lapin soigna sa blessure et se promit de raisonner davantage la prochaine fois: son manque de recul lui avait joué un vilain tour qui aurait pu lui être fatal.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Des chercheurs américain ont mis au point une invention qui pourrait bientôt changer la vie et la vue des aveugles. Le globe oculaire du malade est équipé d’un circuit intégré en titane. Les lunettes que le patient devra porter, dotées d’une petite caméra, envoient les images à ce circuit dont les informations sont ensuite transmises au cerveau. De quoi  reconnaître les visages et pouvoir se déplacer de façon autonome.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires