• Si je le pouvais.

     

    Si je le pouvais
    Comme le grand Goéland
    Comme la Raie qui file sous l'océan
    comme la baleine et son merveilleux chant
    comme le dauphin et son amour pour les humains
    comme l'humble mouette qui se rie du temps.
    Je survolerai l'océan,
    Je braverai le mauvais temps,
    J'accepterai même la tempête,
    Pour me trouver un matin devant ta porte,
    comme un enfant et son chaton,

    miaulant pour avoir son lait.
    Tout cela pour te saluer.
    Pour te dire mon
    amitié.
    Y-L

    « Georges Fourest. ( poème)Un très bon W-E à vous. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Hélène Carle
    Jeudi 16 Mai 2013 à 23:02

    Très joli cet appel au monde où les souhaits sont si tendres!

    Comment fait-on pour s'abonner à ton blog chère Yvette?

     

    Hélène*

    1
    Jeudi 16 Mai 2013 à 04:18

    L'imaginaire permet tout pour l'amitié, très beau

    bisous

    marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :