• Araignées collantes.

    Des scientifiques viennent de comprendre ce qui permet aux araignées d’adhérer aux murs et aux plafonds. Une araignée à huit pattes, qui se terminent toutes par une touffe de poils microscopiques, eux mêmes couverts de poil encore plus petits, les sétules. La force d’adhérence de l’extrémité de ses 624 000 sétules est telle qu’une araignée pourrait supporter environ 170 fois son propre poids tout en restant collée à un mur ou à un plafond. Des chercheurs allemands et suisses ont étudié l’araignée sauteuse ( Evarcha arcuata) au microscope électronique à balayage. Grâce à leurs observations, explique le Times,  » On devrait pouvoir employer des techniques similaire pour fabriquer des colles et des adhésifs extraforts qui adhèrent même aux surfaces mouillées ». Le professeur Antonia Kesel, qui a dirigé l’équipe de chercheurs, a déclaré:  » On peut imaginer des combinaisons spatiales qui permettent aux astronautes de coller aux parois de leur vaisseau. »Langue

    « Kofi Annan.Pénombre sur la terre. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :