• Le Bardo Thödol--- Victor Hugo.

    » Ta propre conscience, vide, pure et brillante, inséparable du grand corps de splendeur, n’ ni commencement, ni fin, et se situe dans la lumière immuable ».

     » La suggestion… qui consiste à faire dans l’esprit des autres une petite incision ou l’on met une idée à soi… »

    « Baleines grisesL’Argent et le Monde… »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :