• Héléna…

    Quand Héléna quitta l’amie de sa mère et qu’elle prit le chemin du zoo; elle ne savait pas qu’elle allait… faire là ,une rencontre extraordinaire. Pour commencer, il faut savoir qu’héléna est fille unique et partout ou ses parents se rendaient, partout, l’enfant allait. Grâce à cela Héléna a voyagé à travers le monde, et plus particulièrement dans les endroits en développements. Ses parents Jenny et Alan Deckter sont deux jeunes humanitaires, l’un dans le social et l’autre est infirmière diplômée. Jusqu’à l’âge de huit ans, les parents pouvaient emmenés la petite avec eux. Héléna avait tellement l’habitude, une vraie sauvage comme le disait son père. Mais à la dernière expédition, il y eut un gros soucis… trop familiarisée avec le mode de vie de ceux qu’ils venaient aidés, ils n’ont pas vu le danger et quand un chef de la tribu vint leur présenté des cadeaux pour Héléna;ils se trouvèrent dans un cas de force majeur et ils prirent la fuite en prétextant que la sécurité venait les cherchés pour aider un autre village …plus loin ou la maladie frappait les enfants. Le chef voulait gardé Héléna, mais Alan parvint à faire comprendre au chef que la petite leur était utile pour approché les enfants.
    Chapitre :2
    Que le chef soit déçu, eh bien, c’est en fait un bien petit mot, et l’air farouche du prétendant n’augurait rien de bon pour la dernière nuit. Ils dormirent tous les trois dans la tente et l’arme au poing. Héléna dormit comme le font tous les enfants du monde. Quand au matin la jeep de secours vint pour les ravitaillés, Alan expliqua au médecin à bord de la jeep que le chef voulait marié sa fille à un jeune homme de leur caste; qu’il fallait  à tout prix qu’ils partent et rapidement. Alan expliqua en phrase simple qu’ils devaient partir pour aider des enfants malades dans un autre village et qu’ils devaient partir immédiatement. Sans prendre leur valise, ils montèrent dans la jeep avec leur petite valise de médicaments. Le chef leur fit des signes d’au revoir… et bientôt, il ne fut plus qu’un point dans le sable blanc.- Eh bien!, mes amies, vous l’avez échappé belle!On ne savait pas si le ravitaillement était près, sinon, on serait venu demain dans la soirée et là… la petite aurait été marier. Vous ne devez plus l’emmener avec vous. Elle sera pour vous une source d’ennui avec la mentalité des hommes d’ici. Votre fille est blonde, elle a des yeux bleu très clair, un teint de velours et le soleil lui donne une peau dorée. Vous savez Jenny, j’ai eu des soucis avec vous au début…
    Chapitre:3
    Heureusement qu’Alan est venu vous retrouver. Puis ,ils ont compris que vous vouliez vraiment les aider. Au fur et à mesure, ils ont pris conscience de votre bonté. Puis vous avez eu Héléna, un prénom très doux dans la bouche. Les garçons de chaque village  le prononçait avec avidité. Mais il n’y eut pas d’incident. L’année dernière avec Piek ça a été à deux doigts de dégénéré, car il n’avait pas compris que les jeunes connaissaient Héléna. Si blonde, si belle, si douce et si pleine d’amour. Là, vous voyez ce que l’on voulait vous dire à la dernière réunions?- Oui, dirent-ils d’un ton las, nous avons compris notre leçon. D’ailleurs on va prendre des vacances, quelques semaines, reprendre notre souffle. Inscrire Héléna dans une école et voir avec notre amie pour qu’elle la garde avec elle, au cas ou ma mère ne le souhaiterais pas…elle est très fragile des bronches; alors elle risque d’avoir peur qu’Héléna ne lui ramène de l’école une de ces petites maladies infantiles, elle aura oublié l’âge de notre fille. Héléna va avoir 11 ans dans trois mois. quelle bêtise ce dernier voyage, on aurai dû la confier cette année à sa mamie, ou à sa tante.
    Y-L
    « Poème d’Amour.( de Marlène Dietrich à Jean Gabin)C’est qui, qui gagne!! histoire (Vraie de Vraie). »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :