• William Skakespeare----William Blake

    Une fois, assis sur un promontoire,
    j’entendis une sirène, portée sur le dos
    d’un dauphin, proférer un chant si doux
    et si harmonieux. Que la rude mer devint
    docile à sa voix, et que plusieurs étoiles
    s’élancèrent follement de leur sphère
    pour écouter la musique de cette fille
    des mers.
    William Skakespeare ( 1564/1616)

     


    *****************
    Voir un monde dans un grain de sable
    et un ciel dans une fleur sauvage
    tenir l’infini dans la paume de ta main
    et l(éternité dans une heure.
    William Blake ( 1757/1827.)

    « Victor Hugo. ( les petits mots).Halloween.... »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :