• 1988 Abbé Pierre.

    Une réponse à cette question si souvent posée: Aimer.
    Le véritable Amour est don de soi, oubli de soi pour rassembler deux chemins sécants( le conflit) ou parallèles ( l’indifférence) confondus: la communion d’esprit, et si on vit avec la personne, communion d’action. Et si ce qui sous-tend ce désir d’Aimer n’est pas seulement humanitaire mais spirituel, alors nous avons confiance que l’Esprit-Saint apportera son soutien, son appui, pour rendre cet effort d’approche, cet Amour joyeux, communicatif, et de plus : remerciement, action de grâce, louange car notre capacité d’Aimer est perçue comme un don de Dieu. On peut aimer quelqu’un très intensément sans le connaître. On peut offrir sa vie pour une personne malade à l’autre bout du pays ou de la terre pour que cette personne guérisse. On a pas besoin d’une communion physique, une communion mentale et de coeur suffit. Gloire à Dieu . Et j’aurai consolé mes frères. C’est tout.

    « Tourcoing.Le loup est dans les branches. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 11:36

    hello toi
    bon jeudi
    biz.
    y.

    2
    Mardi 8 Octobre 2013 à 15:09

    Bonjour Yvette. Rien à rajouter à ce beau texte ... Bonne fin de journée et gros bisous. Annick

    1
    Mardi 8 Octobre 2013 à 13:32

    bonjour yvette

    très vrai ton texte

    bon mardi a toi

    chez moi frais mais soleil

    amitié bisou

    marcelle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :