• Allez, un P'tit bout de Brunost?

    Une invention Norvégienne.
    D'ou vient le brunost? Au cours de l'été 1863, Anne Haay, employée d'une laiterie de la vallée de Gudbrandsdalen, fit une expérience qui déboucha sur une importante innovation. Elle fabriquait du fromage au lait de vache lorsqu'elle eut l'idée d'ajouter de la crème au petit-lait avant de le faire bouillir. Elle obtint un fromage à la pâte brune, succulent et gras. Plus tard, d'autres personnes ont commencé à faire la même chose avec du lait de chèvre ou avec un mélange de lait de chèvre et de lait de vache. En 1933, le roi de Norvège remit la médaille du mérite à Anne Haay, alors très âgée, pour son invention.
    0 A notre époque il y a quatre sortes principales de Brunost : l'ekte Geitost, " vrai fromage de chèvre", fabriqué uniquement avec du lait de chèvre; le Gudbrandsdalsost, du nom de la vallée d'origine, le plus courant, qui contient 10 à 12 % de lait de chèvre, le reste étant du lait de vache: le Flotemysost, au petit-lait enrichi à la crème, fait uniquement au lait de vache; et le Prim, un fromage à la pâte molle et brune, issu de la transformation de lait de vache, auquel on ajoute du sucre. Il est bouilli moins longtemps que les autres sortes. La teneur en matières grasses, la consistance et la couleur ( plus ou moins foncée) du fromage dépendent de la proportion de petit-lait, de crème et de lait, et du temps d'ébuillition. Si le Brunost est unique, c'est parce qu'il est fait à partir du petit-lait, et non de la caséine du lait.
    Pour les milliers de Norvègiens, le brunost n'est pas une simple gourmandise, mais il fait parti des éléments incontournable de l'alimentation quotidienne.

    « Paul valéryUn endroit de légende. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :