• Il y a cent ans.

    Alors qu’il venait d’émigrer aux Etats-Unis, l’ Anglais Arthur Wynne proposa des mots croisés s’adressant aux adultes et il eut l’idée de placer des cases noires là ou les croisements de mots sont impossibles. Cette innovation géniale allait permettre la dissymétrie des lignes et des colonnes et la multiplication à l’infini des combinaisons de mots. En décembre 1913, pour la première fois au monde, le New York World auquel collaborait Wynne publia un supplément dominical le Fun, un problème de mots croisés.Une dizaine d’années plus tard, Morley Adams lança au Royaume- Uni les mots croisés dans le Sunday Express, mais en dissimulant le nom du véritable inventeur. Cette fois, les Britanniques qui avaient autrefois boudé les mots carrés d’Arthur Wynne les accueillirent favorablement Des deux côtés de l’Atlantique, la première langue des mots croisés fut donc l’anglais. La maison d’édition Simon and Shuster publia en 1924 le premier recueil de grilles de mots croisés, lequel se vendait accompagné d’un crayon à mine. La vogue qui s’ensuivit fut si importante que la vente des dictionnaires connut une hausse prodigieuse. En 1924-1925, en même temps que le charleston, la France importa des Etats-Unis les mots croisés sous le nom de  » mots en croix ». En 1925, encouragée par Tristan Bernard, Renée David publia le célèbre journal des mots croisés, puis l’Académie des mots croisés fut fondée. De grands noms s’intéressèrent à ce jeu cérébral en proposant des définitions.Le festival des mots croisés est un rendez-vous annuel de cruciverbistes organisé depuis 1990 à île-sur tille ( Côte-d’Or). Il se déroule généralement pendant le troisième Week-end du mois de mai. A noter: qu’un amateur de mots croisés s’appelle un cruciverbiste ou un oedipe, tandis que l’auteur d’une grille s’appelle un verbicruciste ou un sphinx.Il y a cent ans. dans histoire 32-300x225

     

     
    « humour.Lettre d’un fiancé à sa fiancée. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :