• La médecine moléculaire en l’an 2020.

     D’ici le milieu de ce siècle, les rêves les plus fous des écrivains de science-fiction ne pourront rivaliser avec ce dont la science et la médecine seront capables. Dans le Laboratory, au Nouveau Mexique, l’utilisation de super-ordinateurs et d’analystes de données de pointe accélère le développement des vaccins, des traitements et médicaments résistant aux mutations des pathogènes. En liaison avec un consortium d’institutions académiques, de compagnies pharmaceutiques et de sociétés spécialisées en biotechnologies, les chercheurs de Los Alamos ont développé des modèles informatiques capables de dévider les séquences moléculaires de façon à créer des médicaments synthétiques sur mesure. La guerre biologique du XXIe siècle aura vraiment lieu sur le champ de bataille hospitalier et dans les cabinets des médecins, ou les souches des germes les plus mortels seront devenues aussi inoffensives que le plus banal des rhumes. Certains des outils de modélisation informatique ont d’abord été développés pour analyser des virus à mutations rapides tel que le VIH, puis étendus pour inclure le nouveau domaine de la  » diversité moléculaire ». Le but de ce domaine, très prometteur au sein de la génétique, est de contrôler et de diriger l’évolution en créant un environnement dans lequel les molécules évolueraient à travers une sélection artificielle, au lieu de la sélection naturelle fortuite. Selon Dateline Los Alamos, en générant au hasard des milliards de molécules diverses d’ADN, d’ARN, de protéines et autres molécules pour déterminer lesquelles résistent le mieux à l’introduction dans un récepteur, par exemple, les meilleurs candidats sont identifiés et reproduits par mutation, véritable évolution accélérée en laboratoire. Ce processus de sélection artificielle permettra aux scientifiques de développer et de tester une quantité énorme de variantes en quelques heures et de générer un volume non moins impressionnant de données sur la diversité moléculaire.
    à lire le livre de:
    Thierry Souccar. journaliste.

    « Comme un tourbillon.Le pâté végétal de Renée. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :