• Les Araignées bébés.

    Les Araignées bébés se  cachent dans les placards.

    Les Araignées bébés  Se cachent dans les placards, se fondent dans les ombres et sortent pour nous regarder dormir. Elles sont si nombreuse que personne ne saura jamais leur nombre exacte.

    Dans mon placard, j'ai de nombreuse araignées bébés, ce sont mes amies et la nuit venue, quand mes parents s'endorment...j'ouvre enfin mon placard; je retourne très vite dans mon lit et je glisse ma tête sous mes couvertures et j'attends...

    Alors, j'entends les grattements, les frottements, les bruissements, tous ces sons que mes parents refusent d'entendre. J'allume alors ma torche et je respire très fort. Puis, je prends mon harmonica et je laisse le son envahir ma chambre.

    Alors, le chant doucement accompagne le son de l'harmonica. Cette musique glorieuse, je la joue pour mes petits enfants. Car, par amour, les araignées bébés m'offrent chaque nuit un chant nouveau.


    Croyez-moi, ces chants là, ne sont pas près d'être oubliés. Demandez donc à tous ces extraordinaires compositeurs...tous vous dirons la même chose.

    Un soir après le coucher du soleil, quand tout enfin est noir...que la lune se cache sous les gros nuages;


    des sons se font entendre et ceux qui ont en eux la passion pour la musique, entende ces sons glorieux que plus tard, ils transforment en harmonique vibrantes que l'homme peut enfin entendre et savourer.

    Alors, si un soir un de vos enfants vous dit qu'il entend des sons dans son placard...


    écoutez quand tombe le soir, les bébés araignées vous offrent avec amour, le plus beau des cadeaux.
    Le son de la vie.
    Y-L

    Les Araignées bébés.

     

    « Tu seras un homme, mon fils. Rudyard Kippling.Le Guerrier Noir ( suite). »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mars 2015 à 21:33

    Amis toujours sur toutes les choses 
    vont ensemble comme les épines et les roses 
    sans la distance ou le temps jamais 
    vous être la pluie ... Je pourrais vent. 

    Je vais continuer comme ils le font si peu, 
    regarder la vie de mes rêves les plus fous 
    et si quelque chose Écoutez arriver comme je le dis 
    pour tous les temps, je serai votre ami!

    Merci pour votre amitad assez heureux

    Mardi baisers

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :