• Les Femmes à table.

    Un certain Joseph Despaze ayant fait une chanson prônant les dîners sans femmes, laquelle se terminait ainsi:
    Amis, restons tels que nous sommes
    Nos sens peuvent-ils nous tromper?
    Pour le dîner, gardons les hommes
    Et les femmes pour le souper.
    M. a. j. de Coupigny lui répliqua par les couplets suivants:
    Souvent une belle intraitable
    Dont la pudeur craignait le jour
    Achève sa défaite à table
    Et c'est ou l'attendait l'amour...
    Ne nous montrons jamais rebelles
    A l'empire de deux beaux yeux;
    dînons , soupons avec les belles,
    Quand nous le pouvons... faisons mieux.
    « Mousse au Chocolat.Pet de Nonne damnée. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    2
    osebo-moaka Profil de osebo-moaka
    Samedi 16 Mars 2013 à 13:52

    merci Jaqueline pour ton passage.

    1
    j
    Vendredi 15 Mars 2013 à 22:47

    Hello,

    Ton site contient tout ce que j'aime: miam de l'esprit et du frigérateur

    Bonne continuation !

    Bisous

    Jaqueline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :