• Peine. (poème).


    Peine, rends moi l’oubli.
     Peine, ma peine.
    Peine, ma peine, quand tu m’étreins
    Quand tu me malmène.
    peine, ma peine reine souveraine
    Tu te glisse en moi et tu y fais des dégâts.
    Peine, ma peine, lâche l’étau de tes bras
    Et parts loin de moi, rends moi mon esprit
    Et mes nuits…
    Peine, ma peine, que reviens alors le bruit
    De ma vie. 
    Peine, ma peine quand tu m’entraîne
    quand de tes doigts froids,
    Tu t’enfouis au dedans de moi
    Peine, ma peine, comme j’aimerai
    Etre loin de toi.
    Peine, ma peine, à l’aube de ma vie
    ,
    Je te laisse à ta haine.
    Y-L

    Je


    P
    Y-L

    « Tendresse de Paul Géraldy.Petit furet le bon ( conte pour enfants sages). »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :