• Petit furet le bon ( conte pour enfants sages).

     Petit furet le bon se promenait de bon matin, il n'était pas content car ses souliers étaient mouillés à cause de la rosée du matin.
    Mignarde la renarde le croisant sur son chemin, et, voyant son air morose; lui posa cette question:" -pourquoi donc toi,  que l'on nomme le bon...fais-tu cette tête?
    A la voir ainsi on penserait plus à courir qu'à te parler!
    N'es-tu pas heureux de cette belle journée qui s'annonce?
    - Bien sûr Mignarde, mais, vois-tu mes souliers sont tout trempés... je dois voir Gesper le rat musqué, et, tu sais comment il est..
    à l'en croire si l'on va le voir, il faut être bien de haut en bas.
    La mes souliers sont
     
       trempés de rosée il va se  mettre à rouspéter, et il faut à tout pris qu’il soit de mon parti.
    - Pourquoi donc petit furet?
    - Voila!, le barrage qui va être fait, ne dois en aucun cas être envahit par les rats ses amis… J’ai soigné ma mise en me disant qu’ainsi, il verrait que je prends son logis comme un endroit propret. Il est très content quand dame Frégate la compagne de Coustre le loutre, lui rend visite, ventant cette dame et son mérite.


    -Oh mon petit que tu t’inquiètes là de souci qui n’en sont pas. dame loutre passe ses journées dans l’eau, propre certes elle le peut être.
    Ne va donc pas faire comme ce sot, vois plutôt là le bon moyen pour toi de te mettre bien avec  Gesper

    .-Comment donc?
    -Ah! que tu es jeune toi! voila ce que tu dois faire: appelle tes amis les fidèles, demande à Gesper de venir au barrage et expose lui ton affaire, fais preuve de courage et ton village ne sera pas envahi par ces rats qui se disent les amis de Gesper.
    Furet soit comme on dis que tu es…
    -Comment donc Dame Mignarde dit-on que je suis?
    - Futé, voyons c’est ainsi que son les furets, c’est le monde qui le dit, alors montre nous comment toi furet le bon, tu es…
    Saluant Dame Mignarde, furet le bon continua son chemin tout en pensant au dire de la renarde. Tout à ses songes il ne vit pas maître jalin , qui de sa cane tambourina le sol.

    -Quoi, quoi, tu ne me vois donc pas rugit-il ! de surprise furet le bon poussa un cri et montrant les dents il se mit à grogner.

    - Comment! Tu grondes après moi! La frayeur faisant bégayé petit furet, Jalin se sentit tout content du tour qu’il venait malgré lui de jouer au petit furet.
    -Monsieur Jalin comme vous y aller, grondez après vous? Non, voila mon fait… De nouveau il exposa la délicate requête qu’il devait faire au rat musqué, songeur Maître Jalin roi grenouille de son Etat, lui donna le même conseil que dame Mignarde.

      Alors Furet le bon se rendit au logis de Gesper.  Le héla,
    Gesper, Gesper, venez là!
    Le rat mécontent  d’être ainsi sortit de son logis par de vilain cri, refusa de sortir, mais les cris redoublant il se dit en lui même qu’il se devait de remettre à sa place ce petit énergumène. Sortant furieux, il se trouva devant sa maison prêt à mordre ce petit furet, mais, furet le bon n’était pas seul.
    Avec bon sens furet avait écouté les conseils donnaient pas ses amis de rencontre. Gesper  pas très fier, salua la venue de Dame Mignarde, de Coustre et sa dame, de Jalin et de sa maisonnée, et de ceux qui en chemin avaient écouté et compris le besoin de Furet le bon.

    Gesper confondu fit de son mieux pour effacer la colère . Que voila grande équipée, que peut faire un vieux rat musqué pour ses voisins? Furet le bon exposa son idée, maître Jalin confirma que l’exposé était bon; l’avis serai de se revoir à la journée et auprès du barrage pour en discuter. Fier de son argumentation maître Jalin regarda tout le monde en fronçant ses épais sourcils. Gesper en convint à son tour et rendez-vous fut pris aussitôt. QUE Pensez vous qu’il arriva? à vos notes…
    Y-L

    « Peine. (poème).John. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :