• C'est la première fois que j'écris " Suissesses" et je suis épouvanté par la quantité de " s" absorbée par ce simple mot : six ' s" pour dix lettres!
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Les Anglaises adorent les chevaux, mais ignorent le bidet.
    Alphone Allais.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Un certain Joseph Despaze ayant fait une chanson prônant les dîners sans femmes, laquelle se terminait ainsi:
    Amis, restons tels que nous sommes
    Nos sens peuvent-ils nous tromper?
    Pour le dîner, gardons les hommes
    Et les femmes pour le souper.
    M. a. j. de Coupigny lui répliqua par les couplets suivants:
    Souvent une belle intraitable
    Dont la pudeur craignait le jour
    Achève sa défaite à table
    Et c'est ou l'attendait l'amour...
    Ne nous montrons jamais rebelles
    A l'empire de deux beaux yeux;
    dînons , soupons avec les belles,
    Quand nous le pouvons... faisons mieux.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    2 commentaires
  • Si Paulette Darty d'un garçon était mère,
    Et si le fils de Paulette Darty
    Trépassait, ô douleur amère!
    Si pour l'autre monde il était parti
    Le 12 juillet, las! qu'alors y faire?
    Et si, deux jours après, on l'inhumait,
    Sur sa tombe on mettait une croix ( provisoire)
    Avec cette inscription noire:
    Feu Darty Fils, du 14 juillet.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    1 commentaire
  • Si vous vous appelez Fimasoeur, pénommez jamais votre chiare Jean, non plus que si votre nom est Pétarde, Culesec, Barass ou Névudautre. J'ai connu un certain Monsieur Térieur qui a eu deux jumeaux. Il les a appelés Ale et Alain, ça fais pas sérieux. C'est comme le dénommé Dupanié qui avait prénommé son fils Hans, ou comme mon copain Dondecourse que son vieux avait baptisé Guy.
    Alphone Allais.
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique