• Les moules.

    Elles ont leurs lettres de noblesse.
    Les Romains en étaient fous, Louis XVIII les adorait.
    Et voici comment Curnonsky raconte les débuts de la myticulture en France.
    " En 1235, une barque chargée de moutons fit naufrage dans la baie d'Aguillon, à quelque kilomètres d'Escande ( pas Maurice).
    Des trois membres de l'équipage, seul le patron un Irlandais nommé Walton se  sauva et, ruiné, s'installa dans le pays.
    Pour vivre, il décida de chasser. Ayant remarqué que certains oiseaux, la nuit, volaient très bas, il planta des piquets dans la vase, reliant un énorme  filet.
    Au bout de peu de temps, Walton s'aperçut que de jeunes moules s'étaient fixées, en essaims sur ces pieux.
    On devait bientôt constater que les moules grossissaient plus vite sur ces piquets que sur des bancs naturels et le premier établissement myticulteur fut fondé en 1246.
    Les pieux collecteurs sont appelés Bouchots( bout-clôture et chaot-bois, d'après Locard)."
    En dehors des recettes " Petits Coquillages" convenant aux moules, en voici d'autres spéciales à celle-ci.
    En pilaf:
    Comme il est indiqué ci-dessus pour la macédoine de coquillage.( voir recette).
    Frites, en salade:
    Une fois ouvertes, ébarbées et séchées, les paner à l'anglaise, les frire et les servir avec une saucière de vinaigrette.
    A la mayonnaise:

    Cuites marinées, décoquillées, séchées et mélangées d'une mayonnaise remontée à l'ail et à l'échalote.
    En brochette( c'est de saison):
    Comme pour les huitres, on entoure la moule une fois pochée, séchée et panée, d'une transparente tranche de lard fumée. On passe au four, servir avec une sauce tomates à part.
    A l'oseille:
    Passer à la poële les moules pochées, décoquillées, avec de petits lardons, versez le tout sur une bonne purée d'oseille. Sans oublier les... Croûtons.

    « Allais ( pour rire...)les Anciens et les Epices. »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :